Museo Carlo Bilotti

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > Le profil de Carlo Bilotti

Roy Lichtenstein et Carlo Bilotti à droite. Sur le fond la peinture de l??artiste, Tin Tin, appartenant à la collection Bilotti, South Hampton, 1993

Entrepreneur international dans le domaine de la cosmétologie et depuis toujours collectionneur d’art passionné, Carlo Bilotti est originaire d’une noble famille méridionale. Après avoir terminé les études juridiques à Naples et à Palerme, il commence sa première expérience de travail dans les fabriques de papier et dans les autres industries de ses parents, Mario et Edvige Miceli, barons de Serradileo. En 1963 il va à New York pour fréquenter les cours de la Columbia University et en 1968 il se marie avec Margaret Embury Schultz. Nommé vice président pour l’Europe de la multinationale Shulton, il s’établit à Paris. En 1973, à New York il devient Président de la Jacqueline Cochran, société productrice des parfums parmi les plus célèbres des maisons cosmétiques européennes, comme par exemple Nina Ricci, Carven et Pierre Cardin. En Suisse il achète la société La Prairie et il crée une ligne de traitement promue par Christian Barnard. Outre qu’à Paris et à New York, il est aussi très actif dans le monde de la finance et de l’art à Zurich, Bâle, Londres.
Son profil de collectionneur est caractérisé par l’amitié qui le lie à beaucoup d’artistes, parmi lesquels de Chirico, Warhol, Lichtenstein, Dalì, de Saint-Phalle, Rivers, Rotella, et de laquelle sont nées les commandes de nombreuses œuvres, destinées pas seulement à sa collection personnelle mais aussi à ses sociétés.

Au cours des dernières années, Carlo Bilotti a ressenti le besoin de mettre sa collection à la disposition du public et mis en œuvre différents projets de mécénat dans les villes de Cosenza et de Rome. Il a passé ses dernières années avec son épouse et ses enfants adoptifs Eric et Megan entre Palm Beach, New York et Rome. Carlo Bilotti s’est éteint le 17 novembre 2006 à l’âge de 72 ans.

A témoignage de son histoire personnelle et culturelle, deux portraits sont exposés dans le musée. Le premier, « Tina et Lisa Bilotti », de 1981, est exécuté par Andy Warhol. Il s’agit d’une raffinée élaboration photo pictural très rare pour le maître du Pop Art, car il portrait des personnes différentes dans une seule toile : Tina, épouse de Carlo, et sa fille Lisa (disparue précocement en 1989). Dans les collections publiques romaines il y a seulement une autre œuvre de l’artiste américain. Le deuxième portrait, « Carlo avec Dubuffet sur le fond », est une peinture en relief de 1994 exécutée par Larry Rivers, l’un des premiers peintres des Etats-Unis à créer des portraits en clé désacralisante. L’œuvre de Dubuffet reproduite sur le fond fait aussi partie de la collection Bilotti.

de nouveau au menu facilité.